Mise en avant

REPOST – Au vu de la situation actuelle à Jérusalem et du risque qu’encourt la mosquée Al-Aqsa, l’une des plus anciennes mosquées du monde Islamique, l’Apami épingle un article publié il y a deux ans. Cet article marquait la (re)naissance de l’association et accompagnait une exposition photographique. Il nous semblait plus qu’adapté de le mettre en avant et de rappeler sa triste actualité.

© Sarah Samya Anfis, Mosquée Al-Aqsa, esplanade des mosquées, Jérusalem-Est, juillet 2017

Architecture : refuge et symbole

 « Menacer, attaquer, détruire et piller le patrimoine, revient à s’en prendre aux fondements même de l’identité des peuples, de l’histoire dans laquelle ils s’inscrivent et des repères sur lesquels ils se construisent. Sans ce patrimoine, c’est l’identité entière d’un peuple qui disparaît, sa mémoire qui s’efface et son avenir qui se trouve compromis. »[1]

            L’exposition Architecture : refuge et symbole, présentée à l’occasion de la journée du Monde Arabe de l’INALCO, offre à voir une sélection de photographies de Zakaria Abdelkafi et Sarah Samya Anfis soulevant la question de l’architecture détruite ou préservée dans les zones de guerre ou politiquement instables. L’architecture, qu’elle soit comprise comme un bâtiment d’habitation ou comme un monument, souffre des vicissitudes de la vie politique et économique. Elle est une marque de l’histoire du pays et des villes. Les photographies de Zakaria Abdelkafi nous entraînent dans la ville détruite d’Alep, tandis que celles de Sarah Samya Anfis nous dévoilent les refuges et les lieux de vie privilégiés par les palestiniens. Continuer la lecture de «  »

Call for applications – Professorship for Islamic Studies (open rank) – Deadline : 19 Sept. 2021

Universität Bern

The professorship is located at the Institute for Islamic Studies.

Requirements

The Institute for Islamic and Middle Eastern Studies seeks a scholar with the ability to cover the entire field in teaching. A research profile situated within the fields of history, cultural or social studies with a temporal focus on the 20th and 21st centuries is expected. The geographical focus should lie on the Arab world and complement the areas already covered at the department. Required are excellent knowledge of Arabic, familiarity with current theoretical approaches and research stays in the region.

Continuer la lecture de « Call for applications – Professorship for Islamic Studies (open rank) – Deadline : 19 Sept. 2021 »

Un nouveau diplôme de civilisation pour se spécialiser en islamologie à distance : inscriptions jusqu’au 25 juin 2021

Pour la rentrée 2021, l’Inalco propose un diplôme de civilisation (DC) d’islamologie dispensé intégralement à distance et ouvert à un large public. Cette formation sur deux ans vise à permettre de mieux appréhender et comprendre les fondements de l’islam en tant que religion et d’analyser la diversité de ses manifestations dans les sociétés contemporaines.

Peinture issue d'un manuscrit en turc-oriental, Ferid ed-Din ʿAttar, 1436

En collaboration avec Aix-Marseille Université, l’Université de StrasbourgSorbonne Université et l’Université Jean Moulin Lyon 3.

Continuer la lecture de « Un nouveau diplôme de civilisation pour se spécialiser en islamologie à distance : inscriptions jusqu’au 25 juin 2021 »

[Médiation scolaire] L’IMA et le mahJ lancent la mallette numérique « Culture(s) en partage »

Le 9 juin 2021, l’Institut du monde arabe (IMA) et le musée d’art et d’histoire du Judaïsme (mahJ) lancent un outil pédagogique innovant : la mallette numérique « Culture(s) en partage ». Elle couronne quinze années d’un partenariat liant les deux institutions à travers un objectif commun : jeter des ponts entre les cultures juives et musulmanes pour lutter contre les préjugés. Fondée sur une approche laïque et sensible par les œuvres d’art, la mallette est gratuite, et utilisable en autonomie par les enseignants dans les établissements scolaires.

Continuer la lecture de « [Médiation scolaire] L’IMA et le mahJ lancent la mallette numérique « Culture(s) en partage » »

Call for papers – Sites of Encounter and Cultural Exchange, 5th Annual Edinburgh Graduate Studies Late Antique, Islamic and Byzantine Studies Conference (deadline : 30/06/2021)

The 5th Annual Edinburgh Graduate Studies Late Antique, Islamic and Byzantine Studies Conference: ‘Sites of Encounter and Cultural Exchange’

About this event

The Edinburgh Annual Postgraduate Late Antique, Byzantine, and Islamic Studies Conference has been running for the past five years, organised by postgraduates for postgraduates and early-career researchers. We welcome professional academics to present each year as keynote speakers. One of the primary intentions of the conference is to integrate the oft separated fields of Byzantine, Islamic, and Late Antique Studies, deconstructing arbitrary divisions in geography or chronology. We meticulously curate panels based on theme and approach, facilitating academic dialogue both within the aforementioned disciplines and between them. Such an approach has yielded excellent results in the past, with panel participants, panel hosts, and audience members working together to widen their understanding of crucial issues in these interwoven fields. The subject of the upcoming conference is:

Continuer la lecture de « Call for papers – Sites of Encounter and Cultural Exchange, 5th Annual Edinburgh Graduate Studies Late Antique, Islamic and Byzantine Studies Conference (deadline : 30/06/2021) »

Base de données – Boiseries de la période timouride en Iran et en Asie centrale

Le projet visait à analyser et à interpréter une collection substantielle d’un type spécifique de culture matérielle produite en Iran et en Asie centrale, principalement pendant la période timuride (environ 1370 à environ 1510). Alors que seuls quelques exemples provenant d’un contexte séculier ont survécu, la majeure partie du matériel, principalement des portes, des grilles (mashrabiyas), des minbars et des cénotaphes, appartient ou a appartenu à des bâtiments religieux, des mosquées, des madrasas et des mausolées. Ces derniers sont souvent des sanctuaires de descendants d’Imams, répartis dans tout l’Iran, mais avec une forte concentration dans les provinces septentrionales de Mazandaran et Gilan, riches en arbres et donc en bois. De nombreux objets contiennent des inscriptions plus ou moins longues fournissant, outre des textes religieux (Coran, Hadiths, etc.), des informations historiques telles que le nom du commanditaire, le(s) nom(s) du(des) ouvrier(s) du bois (najjār) et la date de production de l’objet, ce qui permet de préparer un cadre de travail daté du XIVe au XVIe siècle. Au-delà de son approche historique et de l’histoire de l’art, ce projet a également un aspect lié au patrimoine : la « protection virtuelle » du matériel qui a été et est toujours sous la menace permanente d’être négligé, trop restauré ou volé.

Continuer la lecture de « Base de données – Boiseries de la période timouride en Iran et en Asie centrale »

La mosquée-mâristân de Divriği

© Umut Özdemir, Ministry of Culture and Tourism

Depuis 1071 et la bataille de Mantzikert, les Seldjoukides, puis la branche locale nommée Seldjoukides de Rûm (du nom de la Roumélie, région historique englobant l’actuelle Turquie et les Balkans) dominent la région anatolienne. Ils sont secondés par plusieurs dynasties vassales, dont les Mendjudjékides, alors qu’une autre partie du territoire reste aux mains des Byzantins. Dans ce contexte géographique complexe, les influences mutuelles se croisent, entre héritage arménien, byzantin et syrien, pour créer des monuments uniques à l’instar de la mosquée-mâristân de Divriği, construite en 1229.

Continuer la lecture de « La mosquée-mâristân de Divriği »

Appel à contribution : BEO 69 « Faire archive au Proche-Orient hier et aujourd’hui : légitimités, matérialités, temporalités » (limite : 15 juin 2021)

Depuis une dizaine d’années, des historiens de l’Islam médiéval se sont saisis de la question des archives, envisagées non plus uniquement comme sources mais comme objets historiques à part entière, et ont interrogé les modes de constitution de leurs différents corpus documentaires d’étude. Leurs travaux sont ainsi largement revenus, à travers la prise en compte de la matérialité de l’archive, sur l’idée auparavant répandue d’une absence de culture archivistique dans les sociétés pré-ottomanes. La rareté, sinon l’absence, des archives datant de cette période et ayant survécu jusqu’à nos jours a longtemps été perçue comme reflet de l’absence de volonté conservatoire à l’époque médiévale, alors que ces études récentes montrent qu’il y avait bien des pratiques de l’archive, mais qui pouvaient mener à leur destruction. Les résultats de ces études plaident en faveur d’un regard anthropologique capable d’appréhender la manière dont diverses pratiques documentaires faisaient partie de stratégies de formation et de reproduction de groupes sociaux (Tamer El-Leithy 2011 ; Maaike van Berkel 2014 ; Julien Loiseau 2009 ; Frédéric Bauden 2013). Ces études ont ainsi montré la nécessité de se départir d’une logique construite autour d’une catégorie spatiale et matérielle de l’archive dérivée de l’expérience historique occidentale, en faveur d’une analyse en termes de « pratiques d’archives » (Konrad Hirschler 2016).

Continuer la lecture de « Appel à contribution : BEO 69 « Faire archive au Proche-Orient hier et aujourd’hui : légitimités, matérialités, temporalités » (limite : 15 juin 2021) »

Call for paper – New Book Series « Islam, Culture and Society », Leuven University Press

New book series coming soon

Islam, Culture and Society

The book series is an initiative of the Leuven Centre for the Study of Islam, Culture and Society (LCSICS) and offers a solid academic platform for national and international scholars working on Muslim societies from various perspectives and disciplines. The series encourages an interdisciplinary approach and welcomes contributions from all Humanities and Social Sciences fields including theology, religious studies, history, law, philosophy, philology, literature, anthropology, sociology, social and cultural psychology, cultural studies, and the arts.

Continuer la lecture de « Call for paper – New Book Series « Islam, Culture and Society », Leuven University Press »

Appel à communication – « Contester des Balkans à l’Asie centrale (XIIIe-XXIe s.) », journée doctorale du CETOBaC, Aubervilliers, 12/11/2021 (limite : 15 juin)

CETOBaC - Home | Facebook

Appel à communications : 6e journée doctorale du Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBaC) sur le thème « Contester des Balkans à l’Asie centrale (XIIIe-XXIe siècles) », aura lieu le 12 novembre 2021 dans les locaux de l’EHESS au campus Condorcet (Aubervilliers).

Continuer la lecture de « Appel à communication – « Contester des Balkans à l’Asie centrale (XIIIe-XXIe s.) », journée doctorale du CETOBaC, Aubervilliers, 12/11/2021 (limite : 15 juin) »

Vidéo – Journée de formation « Les études sur le Maghreb et le numérique : ressources en ligne, outils et projets de valorisation » – Lundi 22 mars 2021

Digital Maghreb

Les enregistrements vidéos de la formation « Les études sur le Maghreb et le numérique : ressources en ligne, outils et projets de valorisation » sont à présent disponibles en ligne sur la chaîne YouTube Digital Maghreb.

Continuer la lecture de « Vidéo – Journée de formation « Les études sur le Maghreb et le numérique : ressources en ligne, outils et projets de valorisation » – Lundi 22 mars 2021 »

Un calligraphe à la cour safavide : ‘Alī-Rezā ‘Abbāsī

Un artiste œuvrant pour Shāh ‘Abbās Ier

‘Alī-Rezā ‘Abbāsī est né à Tabriz, au milieu du XVIème siècle. En 1585, en raison de l’invasion ottomane, il quitte sa ville natale pour Qasvīn. Il y étudie la calligraphie sous l’égide de deux grands maîtres, ‘Alā-al-Din Tabrizi et Mohammad Hoseyn Tabrīzī avant d’entrer au service du général Farhād Khān Qarāmānlu. 

Continuer la lecture de « Un calligraphe à la cour safavide : ‘Alī-Rezā ‘Abbāsī »

Le Croissant d’al-Zahir

Croissant d’al-Zahir,
Cristal de roche : Égypte XIe siècle, Monture : Europe XIVe siècle
h. 41,7 cm ; l. 15,6 cm
Nuremberg, Germanisches Nationalmuseum, inv. KG 685
© Germanisches Nationalmuseum, Monika Runge

            Exécutés en Égypte entre le Xe siècle et le début du XIe siècle, les cristaux de roche fatimides ont, pour un grand nombre d’entre eux, rejoint l’Europe dès le Moyen Âge où ils ont été très grandement appréciés pour leur préciosité et effet de transparence. Certains ont été transformés par l’ajout d’éléments annexes, modifiant ainsi leur apparence et leur fonction d’origine. C’est le cas du croissant d’al-Zahir, constitué d’un cristal de roche exécuté en Égypte au début du XIe siècle et d’une monture orfévrée européenne datable du XIVe siècle.

Continuer la lecture de « Le Croissant d’al-Zahir »

Call for Paper – Expanding Islamic Art Historiography: The 1873 Vienna World’s Fair Conference, November 12–13, 2021, University of Vienna, Deadline : 18 apr. 2021

CfP: This conference aims to look at the Vienna Fair as an intersection of processes and phenomena that contributed to Islamic art historiography. As the sesquicentennial is approaching, theconference will explore the Fair as spaces for exhibiting Islamic arts and architecture, for their commercial and artistic reception, and for setting scholarship in motion.

Looking through the lens of the Fair and investigating its making and impact reveals processes that contributed to perceiving and categorising, collecting and studying, institutionalising and commercialising Islamic art, within international, national, and local perspectives.

Continuer la lecture de « Call for Paper – Expanding Islamic Art Historiography: The 1873 Vienna World’s Fair Conference, November 12–13, 2021, University of Vienna, Deadline : 18 apr. 2021 »

Appel à communication – 3ème Journée d’Etude des Doctorants du CIHAM-UMR 5648 : Moyen-Âge, Fabrique De Stéréotypes ?, 28-29 Octobre 2021 (Lim. 21 Mai 2021)

Le Moyen Âge, fabrique de stéréotypes ?

Dans son acception la plus courante, le stéréotype est défini comme « une idée, une opinion toute faite, acceptée sans réflexion et répétée sans avoir été soumise à un examen critique, par une personne ou un groupe, et qui détermine, à un degré plus ou moins élevé, ses manières de penser, de sentir et d’agir » [Trésor informatisé de la langue française]. Malgré son apparente simplicité, cette définition véhicule de nombreuses ambivalences et nuances au sujet de la notion de stéréotype. En effet, si celui-ci peut être propre à chaque individu, l’énonciation d’un stéréotype permet en général de se faire une idée des représentations collectives figées qui circulent dans un groupe. Le stéréotype, en tant qu’idée reçue sur un groupe qui représente l’altérité, participe de la projection de soi autant que de la représentation de l’autre. En définitive, étudier les stéréotypes d’une société permet de se rendre compte des processus évolutifs de construction des identités collectives. Le stéréotype procède par simplification et généralisation pour définir l’Autre, et constitue une véritable source de connaissance pour comprendre le rapport des sociétés à leur passé et leurs contemporains.

Continuer la lecture de « Appel à communication – 3ème Journée d’Etude des Doctorants du CIHAM-UMR 5648 : Moyen-Âge, Fabrique De Stéréotypes ?, 28-29 Octobre 2021 (Lim. 21 Mai 2021) »

Offre de Stage – Maghreb-Orient des livres 2021

L’iReMMO – Institut de recherche et d’études Méditerranée Moyen-Orient – recrute un•e stagiaire pour le Maghreb-Orient des livres 2021.

Aucune description de photo disponible.

Stage de 4 mois à partir du 1er avril 2021.

CV et lettre de motivation à envoyer avant le 26 mars à contact@iremmo.org 📨