Soline Pirritano Antier

Membre de l'association depuis 2022

*Coordinatrice  de l'Agenda de l'APAMi

Diplômée d'un Master 2 Archéologie : Textes, Terrain, Vestiges
Faculté de Lettres de Sorbonne-Université 

Contact : sopocapirri@hotmail.fr

Diplômée d’un master recherche en archéologie du monde islamique, Soline Pirritano Antier a étudié les structures funéraires de la ville de Kayseri, située en Anatolie, entre le XIIᵉ et le XIVᵉ siècle.
L’historiographie rassemblée concernant ces structures repose essentiellement sur une approche d’histoire de l’art, mettant en avant l’architecture des mausolées et leurs décors au détriment de leur implantation dans la ville. C’est donc dans cette zone blanche que vient se placer mon travail. De surcroît, cette approche d’histoire de l’art est principalement centrée sur des mausolées d’une fenêtre chronologique très restreinte. En recensant les édifices funéraires construits entre le XIIᵉ et le XIVᵉ siècles, cette étude élargit cette fenêtre. L’étude de l’implantation des structures dans la ville permettrait d’appréhender la gestion des défunts par la population durant ces trois siècles. D’autre part, l’analyse épigraphique se révèle être une composante majeure dans cette étude. Le recensement du matériel épigraphique permet d’étudier la terminologie employée dans les inscriptions, qu’il s’agisse de la terminologie des structures en elle-même ou celle de leur(s) destinataire(s). Cela amène alors à questionner l’existence d’une classification particulière entre ces structures funéraires.

Au sein de l’APAMi, Soline est chargée de la coordination de l’Agenda de l’APAMi sur lequel s’appuie notamment la newsletter mensuelle.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search