Bniqa

Bonnet de sortie de bain, Bniqa, Alger, lin et soie, XVIIIe siècle, inv. 74.1962.0.786, Paris, Musée du Quai Branly – Jacques Chirac

Utilisé traditionnellement dans les hammams par les femmes d’Alger, la bniqa est un bonnet brodé de soie et quelquefois de fils d’or. Il est utilisé après le bain pour sécher les cheveux. Aujourd’hui encore, il fait partie du trousseau de mariée des femmes d’Alger, de Constantine ou d’Oran. 

Continuer la lecture de « Bniqa »

PHC Maghreb 2021 – Partenariats Hubert Curien du Maghreb

Date limite de dépôt des dossiers de candidature : 02/03/2020

Les trois Partenariats Hubert Curien (PHC) du Maghreb (PHC franco-algérien « Tassili », PHC franco-tunisien « Utique » et PHC franco-marocain « Toubkal ») encouragent à travers le PHC Maghreb les coopérations multilatérales en finançant conjointement des projets régionaux impliquant les 3 pays du Maghreb et la France. Ces projets sont financés pour une durée de 3 ans.

Le PHC Maghreb est mis en œuvre en Algérie par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au Maroc par leMinistère de l’Éducation Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, en partenariat avec le Centre National pour le Recherche Scientifique et Technique (CNRST), et en Tunisie par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et en France par les ministères de l’Europe et des Affaires Etrangères (MEAE) et de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI).

Les appels à candidatures de ce programme sont lancés sur un rythme annuel.

Retrouvez les types de projets et les conditions d’éligibilité ici

Conférence – Un fait religieux majeur : la construction des mosquées en Algérie, Paris I, 3/12/19

Dans le cadre du séminaire  « Qu’est-ce que le monde arabe ? » de Paris 1, Philippe Pétriat et Pierre Vermeren invitent Dalila Senhadj

La première conférence se scinde en deux parties : la première partie est une introduction générale sur la typologie architecturale des mosquées construites aujourd’hui en Algérie. Il s’agit entre autres d’un panorama d’iconographies qui présentent les composantes architecturales adoptées dans le terrain. La seconde partie concerne la législation algérienne en cours en matière de construction de mosquées (les décrets de 2013 et 1991, les recommandations en matière d’architecture et de style à adopter).  

Le 3 décembre 2019 de 11h-12h – Université de la Sorbonne, UFR d’histoire de Paris 1, Salle Picard 2, 3ème étage, 17 rue de la Sorbonne 75005 Paris

Programme des séances suivantes :
Méthodologie d’une recherche en histoire religieuse de l’Algérie coloniale – 10/12/19 13h-15h – Ecole supérieure d’architecture de la Villette, Salle 108,144 avenue de Flandre 75019 Paris

Les mosquées issues des conversions de bâtiments religieux de l’Algérie coloniale – modalités de transfert, réappropriations et transformations architecturales – 12/12/19 12h à 14h – EHESS, Salle 08, 2e étage, 105, Bd Raspail, 75006 Paris.

L’architecture des mosquées en algérie ottomane. des mosquées de confréries ? – 17/12/19 11h-13h – Université de la Sorbonne, UFR d’histoire de Paris 1, Salle Picard 2, 3ème étage, 17 rue de la Sorbonne 75005 Paris

Plus d’informations et séances suivantes ici

Séminaire de recherche : L’orientalisme en train de se faire (2019-2020) – Inalco Cermom – EHESS

Les séances ont lieu de 13h à 17h, à l’EHESS (105 bd Raspail 75006 Paris, salle 5) ou à la BULAC (65 rue des Grands Moulins 75013 Paris).

Ce séminaire vise à écrire une histoire de l’orientalisme par ses pratiques, à partir de l’étude d’une correspondance inédite (conservée à l’EHESS), celle de l’arabisant et berbérisant René Basset (1855-1924), premier doyen de la faculté des lettres d’Alger. Menée conjointement par un collectif de chercheuses et de chercheurs, cette enquête vise à étudier la science orientaliste « en train de se faire » – c’est-à-dire sur le terrain, notamment colonial – plutôt qu’à partir de ses seules expressions publiques et publiées. Nous cherchons à saisir l’orientalisme dans son épaisseur sociale et intellectuelle, intime et politique, locale et transnationale. Cette ethnographie de l’archive repose sur une étroite collaboration entre archivistes, conservateurs de bibliothèque, chercheurs et étudiants en sciences sociales. Les séances seront consacrées à la discussion, par des intervenants extérieurs, des chapitres d’un ouvrage collectif en préparation.

Plus de renseignements ici

Programme :

Continuer la lecture de « Séminaire de recherche : L’orientalisme en train de se faire (2019-2020) – Inalco Cermom – EHESS »

Appel à contribution : « Littérature et sciences humaines », Revue Annales du patrimoine n° 19, 2019, Université de Mostaganem, Algérie

La revue « Annales du patrimoine » de l’Université de Mostaganem (Algérie) lance un appel à publication pour le numéro 19 / 2019. Annales du patrimoine (ADP), est une revue académique en libre accès consacrée aux domaines de littérature, de langue et des sciences humaines. Elle paraît en arabe, en français et en anglais une fois par année. La revue est en ligne depuis sa création en 2004. Elle paraît au mois de septembre.

Continuer la lecture de « Appel à contribution : « Littérature et sciences humaines », Revue Annales du patrimoine n° 19, 2019, Université de Mostaganem, Algérie »

Appel à contribution : Photographie algérienne : de la genèse à la représentation, Continents Manuscrits, n°14, mars 2020

En Algérie, et sur l’Algérie, la photographie est une discipline peu analysée. Alors que l’image photographique y est présente depuis son invention, les modalités de constitution et de valorisation d’archives visuelles au sein de fonds publics ou privés, par des institutions, des particuliers ou des artistes, ne sont pas suffisamment connues. Cette problématique est présente dans trois moments clés de l’histoire algérienne, celui de la colonisation, de la guerre d’indépendance et pendant les années 1990.

Continuer la lecture de « Appel à contribution : Photographie algérienne : de la genèse à la représentation, Continents Manuscrits, n°14, mars 2020 »

Diadème Djebine

Diadème à charnière dit Djebine ou AçabaAlgérie (Aurès), début du XXe siècle, Argent, verroterie. 43,2 x 12,5 x 11,8 cm, Paris, Musée du Quai Branly- Jacques Chirac, n° inv. : 74.1961.8.41.1-9 © Musée du Quai Branly – Jacques Chirac

Bien souvent étudié sous l’unique prisme de l’ethnographie dans un contexte colonial, l’artisanat maghrébin des XIXe et XXe siècles présente par plusieurs aspects des influences du monde islamique. Le diadème Djebine n° 74.1961.8.41.1-9, conservé à Paris au musée du Quai Branly-Jacques Chirac en est un exemple.

Continuer la lecture de « Diadème Djebine »