Exposition Maroc : Une identité moderne – 15/02 – 14/06 – IMA Tourcoing

De tradition millénaire, la production populaire au Maroc de tapis, textiles, céramiques, bijoux, etc. témoigne d’une formidable créativité.
À travers des pièces d’artisanat et des œuvres modernes pour la plupart présentées pour la première fois en France, cette exposition raconte l’histoire d’une rencontre : celle de la créativité populaire marocaine et des artistes du Groupe de Casablanca : Farid Belkahia, Mohamed Melehi, Mohamed Chabâa, etc.

Plus d’infos ici

Le Griffon de Pise

Bronze fondu, décor gravé
107 cm x 87 cm x 43 cm
Pise, Museo dell’Opera del Duomo

© Wikimedia Commons

Le Griffon de Pise, ainsi qu’il est nommé aujourd’hui, est une large sculpture en bronze, réalisée en Andalousie au tournant XIIe siècle. Fixé dès le XIIe ou le XIIIe siècle sur le toit de la cathédrale de Pise, pris pour cible et abîmé par des tirs de mousquets, il intrigue depuis lors artistes comme chercheurs et de nombreuses hypothèses quant à sa provenance ou son utilité ont été émises au XIXe siècle. Ôté de la toiture en 1828, il est exposé depuis 1984 au musée du Duomo et a été remplacé en 2015 par une copie. Il a également été le sujet – en même temps que le Lion Mari-Cha, longtemps considéré comme son pendant – en 2018 d’un ouvrage dirigé par Anna Contadini : The Pisa Griffin and the Mari-Cha Lion. Metalwork, Art, and Technology in the Medieval Islamicate Mediterranean. Ce livre donne les clés pour résoudre tous les mystères entourant l’œuvre depuis plusieurs siècles : provenance, fabrication, décors, sens des inscriptions dédicatoires et interprétations par l’Occident. 

Continuer la lecture de « Le Griffon de Pise »

Appel à candidatures pour le Prix de thèse Moyen-Orient et mondes musulmans 2020

Date limite : 10 janvier 2020

Le GIS Moyen-Orient et mondes musulmans et l’Institut d’étude de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM, UMS 2000) organisent en 2020 la septième édition du Prix de thèse Moyen-Orient et mondes musulmans. Sont éligibles des travaux soutenus en français ou en France entre le 1er septembre 2017 et le 31 décembre 2019, dans toutes les disciplines des lettres et sciences humaines et sociales.

Dossier à envoyer par e-mail (thèse en PDF, rapport de soutenance, CV) : prix.momm@gmail.com et direction.gis@ehess.fr

Plus d’informations ici et sur le site du GIS MOMM

Séminaire – Entre Orient, Occident et Islam. Art, archéologie et images – EHESS – IISMM

Jeudis de 15 h à 17 h ou de 14 h à 16 h (IISMM, 1er étage, 96 bd Raspail 75006 Paris), du 21 novembre 2019 au 14 mai 2020

Séance du 21 novembre :
Annie Gilet (Musée des Beaux-arts de Tours) : Louis-François Cassas (1756-1827) un artiste voyageur sur les chemins de l’Empire ottoman de 1784 à 1786. Ses portefeuilles de dessins (Turquie, Syrie, Liban, Egypte….) un fonds précieux pour l’Europe des Lumières

Consulter le programme complet ici

Séminaire – L’histoire de l’art au Maghreb et au Moyen-Orient et les migrations artistiques : circulations, transferts culturels, création XIXe -XXIe siècle – EHESS – IISMM

La rentrée du séminaire a exceptionnellement lieu le jeudi 14 novembre à partir de 13 h, en salle des étudiants de l’IISMM au 1er étage pour accueillir les étudiants et leur présenter le déroulement de l’année. À 14 h, la séance est mutualisée avec celle du séminaire « Frontières et enfermements dans les sociétés arabes et les mondes musulmans », en salle M. & D. Lombard au RDC EHESS, 96 bd Raspail 75006 Paris

Programme et informations complémentaires ici

Séminaire 2019-2020 – Aix-Marseille Université, CNRS, MMSH – 14 octobre 2019 – La représentation du pouvoir en méditerranée orientale

MMSH, Aix-en-Provence, Salle George Duby, 14-17h, entrée libre

Mohamed Bakhouch (AMU, IREMAM), Princes et Musiciens à l’époque abasside
Alexandra Bill (UMR Orient et Méditerranée), La musique en Andalousie (IXe-XIIe siècle)
Marie-Emmanuelle Torres (AMU, LA3M), Acclamer l’Empereur à Byzance, Discours sonore et légitimation vocale

Conférence – « Céramiques lustrées de Kâshân, XIIe – XIVe siècle : études de cas » – CEIAM – AIx-en-Provence – 15 octobre 2019

Yves PORTER (Professeur à l’Université d’Aix-Marseille, LA3M, IUF)
Anaïs LEONE (Doctorante à l’Université d’Aix-Marseille, LA3M)

Mardi 15 octobre 2019, 10h-12h
MMSH, salle 101, Aix-en-Provence, entrée libre

Plus d’informations : http://iremam.cnrs.fr/spip.php?article6277

Appel à communications – “NETWOOD” WOOD NETWORKS IN EGYPT FROM ANTIQUITY TO ISLAMIC TIMES Colloque international, University College of London (UCL) 18-19 juin 2020

Le colloque « NetWood » a pour objectif d’étudier de manière diachronique et transdisciplinaire les réseaux économiques et sociaux qui se sont développés en Égypte autour de l’exploitation du bois, depuis l’époque Prédynastique jusqu’à la période ottomane. Depuis quelques années, les études égyptologiques – au sens large – expriment un regain d’intérêt pour le bois, cherchant à identifier les essences, à déterminer leur disponibilité et leur provenance, ou encore à mieux cerner les modes de travail artisanal et usages du matériau. Néanmoins, le cloisonnement disciplinaire et l’hyper-technicité des outils d’analyse propres à chaque discipline constituent encore trop souvent un frein aux échanges – seuls susceptibles de résoudre les apories et d’élargir les vues. Pourtant, dans un pays comme l’Égypte, aux ressources boisées a priori limitées, où l’on a tôt fait de penser que l’essentiel des bois exploités était importé, il est d’autant plus crucial de profiter de cette nouvelle convergence d’intérêt pour confronter les derniers apports de la recherche et balayer un certain nombre d’idées reçues : les données disponibles comme les éléments de contextualisation n’ont jamais été aussi nombreux, et les perspectives qu’ouvre chaque approche se révèlent aussi variées que complémentaires. Aussi pose-t-on ici comme principes méthodologiques le dialogue entre les disciplines connexes (égyptologie, papyrologie, études coptes et arabes, mais aussi archéologie, archéobotanique ou xylologie) et l’éclairage réciproque des sources matérielles et textuelles. C’est en effet la condition à l’analyse
diachronique des divers enjeux liés à l’exploitation du bois, qu’ils soient économiques, culturels ou paysagers.

Continuer la lecture de « Appel à communications – “NETWOOD” WOOD NETWORKS IN EGYPT FROM ANTIQUITY TO ISLAMIC TIMES Colloque international, University College of London (UCL) 18-19 juin 2020 »