Le Coran dit Qarmate

Le Coran dit Qarmate est aujourd’hui dispersé dans plusieurs collections européennes et américaines. Son format remarquable, la maitrise de l’art de la calligraphie et du décor font de lui un manuscrit d’exception. Il a probablement été exécuté en Asie Centrale au V-VIème/XI-XIIème siècle et se compose de trente volumes, chacun contenant environ soixante-quinze folios. De format rectangulaire vertical, il mesure environ 340×240 mm. Ce Coran est écrit en « Nouveau style », à l’encre noire sur papier, et contient quatre lignes de texte par folio. Ce style d’écriture a été fréquemment utilisé dans la région du Khorasan au IXème siècle pour orner des céramiques et des plats qui comportent des textes profanes. L’identification textuelle révèle que tous les folios conservés proviennent de la cinquième et la sixième sourate du Coran. 

Continuer la lecture de « Le Coran dit Qarmate »

La couronne des rois (Tāj al-salāṭīn)

La couronne des rois (Tāj al-salāṭīn), Penang, 31 Juillet 1824 (4 Zulhijah 1239), par le copiste Muhammad Umar bin Syaikh Farid
Manuscrit, papier anglais, 191 feuillets. 
240 x 180 mm
Londres, British Library, Département d’Asie du Sud-Est, Or. 13295

© British Library

Le texte du Tāj al-salāṭīn est ce qu’on appelle un “miroir des princes”. Il était principalement utilisé par les souverains pour s’informer sur les obligations et devoirs. Ce texte précis fut écrit par Bukhari al-Johori en 1603 dans la région d’Aceh, soit la pointe nord de l’île indonésienne de Sumatra. Cependant, ce manuscrit, qui reprend le texte du XVIIe siècle, a été produit bien plus tard, au milieu du XIXe siècle à Penang. Cette région, située sur la côte ouest de la péninsule malaisienne, présente un intérêt particulier, puisque de par son emplacement, elle a été le centre d’une communauté cosmopolite.

Continuer la lecture de « La couronne des rois (Tāj al-salāṭīn) »

Lien vidéo de la conférence de M Ali Amir-Moezzi, “Le Coran entre apocalypse et empire. Nouvelles réflexions sur la genèse du corpus coranique”.

Par Hassan Bouali – Doctorant en histoire médiévale à l’université Paris Nanterre ( Paris X) – Travaille sur le califat d’Ibn al-Zubayr (64/683-72/692).

Journée d’études : “Le Coran Byzantin” – Nantes – 18/12/2019

Cette journée d’études s’inscrit dans le cadre du programme de recherche “The European Qur’an. Islamic Scripture in European Culture and Religion 1150-1850” (EuQu) qui a reçu une bourse « Synergy Grant » du Conseil européen de la recherche pour 6 ans.

18 décembre 2019 (9h30-17h)
Maison des Sciences de l’Homme Ange Guépin – Salle B
5 allée Jacques Berque
44000 Nantes

Programme complet ici

Contrat postdoctoral: Researcher (Ethnography of the Qur’an), University of Chester

Le Department of Theology and Religious Studies de l’Université de Chester cherche un assistant de recherche postdoctoral (AR) pour travailler sur le projet «Une herméneutique de l’engagement civique? Lire le Coran et la Sunna dans l’islam britannique ». Le projet est financé pour deux ans par le Templeton Religion Trust, et le chercheur principal est le Dr Caroline Tee. Le poste commencera entre septembre 2019 et mars 2020.

Continuer la lecture de « Contrat postdoctoral: Researcher (Ethnography of the Qur’an), University of Chester »

Recrutement : Douze chercheurs post-doctorants « Le Coran européen: Écriture islamique dans la culture et la religion européennes (1150-1850) »

L’Université de Nantes, le Conseil supérieur des enquêtes scientifiques, l’Université de Naples, l’Université du Kent et l’Université d’Amsterdam, recrutent des chercheurs postdoctoraux pour rejoindre notre projet “Le Coran européen: Écriture islamique dans la culture européenne et religion (1150-1850)” (EuQu).

Continuer la lecture de « Recrutement : Douze chercheurs post-doctorants « Le Coran européen: Écriture islamique dans la culture et la religion européennes (1150-1850) » »

Le Coran Bleu


Coran Bleu (المصحف الأزرق / āl-Muṣḥaf āl-′Azraq), Irak? 750-850?
Parchemin, chrysographie, argent.
Jusqu’à 310x410mm, environ 100 feuillets conservés du premier volume (sur environ 600 originellement)
Raqqada, Musée de la civilisation et des Arts Islamiques, Rutbi 196 (dispersé dans plusieurs collections)

© Qantara

Les feuillets de ce Coran, somptueux et exceptionnels, sont parvenus au sein des collections muséales de façon énigmatique. Cela a ainsi créé quelques difficultés en ce qui concerne le lieu et la date de production. C’est pourquoi de nombreux chercheurs, principalement Jonathan Bloom et Alain George, l’ont étudié afin d’en déduire son origine.

Continuer la lecture de « Le Coran Bleu »