Conférence en ligne : L’Égypte médiévale et le Sahel : une histoire à écrire, Hadrien Collet

Résumé :

Pour les musulmans des sociétés sahéliennes, l’Égypte est devenue très tôt un lieu de séjour sur la route du pèlerinage à La Mecque. Cette première mobilité religieuse a entraîné le développement de liens économiques et diplomatiques. A l’époque mamelouke, l’Égypte devient horizon de voyage en soi, puis lieu de résidence, temporaire ou permanente, de communautés ouest-africaines. C’est à la présentation de l’ébauche de cette histoire, et des pistes de recherche qu’elle offre, que sera consacrée cette présentation.

Continuer la lecture de « Conférence en ligne : L’Égypte médiévale et le Sahel : une histoire à écrire, Hadrien Collet »

Visite virtuelle : Mosquée Al-Fath, Le Caire

Prolongez les expériences virtuelles déjà proposées par l’APAMi avec la visite de la Mosquée Al-Fath du Caire !

Continuer la lecture de « Visite virtuelle : Mosquée Al-Fath, Le Caire »

Offre de stage – Institut Français d’Egypte – Stagiaire « assistant(e) pour la gestion du patrimoine et l’archéologie »

L’Institut français d’Egypte à Mounira recherche un(e) stagiaire, pour une durée de 6 mois, à compter du 1er mars 2020. Placé(e) directement sous la supervision du Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle (COCAC), Directeur de l’Institut français d’Egypte, le(a) stagiaire contribuera au suivi administratif des opérations de l’IFE dans le domaine de l’archéologie et du patrimoine ; soutiendra l’IFE comme correspondant(e) archéologie pour les différents acteurs du secteur en Egypte, et hors Egypte ; et participera a la rédaction de compte rendus d’activités dans le domaine de l’archéologie et du patrimoine.

Retrouvez la fiche de stage ici

Séminaire «Monuments et documents de l’Afrique ancienne : recherches en cours en histoire, histoire de l’art et archéologie» – INHA

En partenariat avec le laboratoire Orient & Méditerranée et l’Institut des mondes africains

Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari
Institut national d’histoire de l’art
6, rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne
75002 Paris

8 JANVIER 2020 – 9H30 > 12H30
 » L’art du livre enluminé au Maghreb à l’époque moderne : un état des lieux »
Hiba Abid (EPHE)

5 FÉVRIER 2020 – 9H30 > 12H30
 » Café et caféiers entre Éthiopie, Yémen et Égypte, une histoire encore fragmentaire à revisiter « 
Michel Tuchscherer (Irémam, Aix-Marseille université)

4 MARS 2020 – 9H30 > 12H30
Séminaire en lien avec l’ANR EthioChrisProcess et les travaux sur
la base de données des archives manuscrites éthiopiennes ; travaux sur les pratiques funéraires à Lalibela.

Plus d’infos ici

Appel à communications – “NETWOOD” WOOD NETWORKS IN EGYPT FROM ANTIQUITY TO ISLAMIC TIMES Colloque international, University College of London (UCL) 18-19 juin 2020

Le colloque « NetWood » a pour objectif d’étudier de manière diachronique et transdisciplinaire les réseaux économiques et sociaux qui se sont développés en Égypte autour de l’exploitation du bois, depuis l’époque Prédynastique jusqu’à la période ottomane. Depuis quelques années, les études égyptologiques – au sens large – expriment un regain d’intérêt pour le bois, cherchant à identifier les essences, à déterminer leur disponibilité et leur provenance, ou encore à mieux cerner les modes de travail artisanal et usages du matériau. Néanmoins, le cloisonnement disciplinaire et l’hyper-technicité des outils d’analyse propres à chaque discipline constituent encore trop souvent un frein aux échanges – seuls susceptibles de résoudre les apories et d’élargir les vues. Pourtant, dans un pays comme l’Égypte, aux ressources boisées a priori limitées, où l’on a tôt fait de penser que l’essentiel des bois exploités était importé, il est d’autant plus crucial de profiter de cette nouvelle convergence d’intérêt pour confronter les derniers apports de la recherche et balayer un certain nombre d’idées reçues : les données disponibles comme les éléments de contextualisation n’ont jamais été aussi nombreux, et les perspectives qu’ouvre chaque approche se révèlent aussi variées que complémentaires. Aussi pose-t-on ici comme principes méthodologiques le dialogue entre les disciplines connexes (égyptologie, papyrologie, études coptes et arabes, mais aussi archéologie, archéobotanique ou xylologie) et l’éclairage réciproque des sources matérielles et textuelles. C’est en effet la condition à l’analyse
diachronique des divers enjeux liés à l’exploitation du bois, qu’ils soient économiques, culturels ou paysagers.

Continuer la lecture de « Appel à communications – “NETWOOD” WOOD NETWORKS IN EGYPT FROM ANTIQUITY TO ISLAMIC TIMES Colloque international, University College of London (UCL) 18-19 juin 2020 »

Panneau à l’oiseau fleur

Panneau à l’oiseau fleur, Egypte, IX e siècle
Bois sculpté
H. 73 ; L. 33 cm
Paris, musée du Louvre, département des arts de l’islam, don D. Fouquet, 1892, OA 6023

© Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Hughes Dubois

La taille oblique ou en biseau du bois, du stuc et du verre a été développée dans les ateliers abbassides, notamment à Samarra, dès le début du IXe siècle. Rapidement, les ateliers égyptiens font leurs cette technique, qu’ils utilisent afin de créer des œuvres stylisées, parfois abstraites, tel cet oiseau mi-animal mi-végétal, sculpté dans un panneau de bois aujourd’hui fragmentaire.

Continuer la lecture de « Panneau à l’oiseau fleur »

Appel à contribution : Conservation of Architectural Heritage (CAH) 4th Edition, 31 janv.-02 fév. 2020, Aswan-Louxor, Égypte

Introduction

Conservation of architectural heritage is the process of restoring, conserving and managing changes of a heritage in a manner that sustains and enhances its significance, when possible. Conserving and keeping the architectural elements means maintaining; hence, increasing the buildings’ values. Considering this, when restoration is possible it is favored to restore the buildings rather than replacing them.

Continuer la lecture de « Appel à contribution : Conservation of Architectural Heritage (CAH) 4th Edition, 31 janv.-02 fév. 2020, Aswan-Louxor, Égypte »

Appel à participation : Colloque La furûsiyya et les arts martiaux sous le règne des sultans mamelouks, Alexandrie

 

Le centre d’Etudes de la Civilisation islamique de la Bibliotheca Alexandrina lance à appel à participation pour son  « La furûsiyya et les arts martiaux sous le règne des sultans mamelouks » les 24 et 25 juillet 2019 (10:00-18:00).

Continuer la lecture de « Appel à participation : Colloque La furûsiyya et les arts martiaux sous le règne des sultans mamelouks, Alexandrie »

Marionnette de théâtre d’ombres, Homme portant un plateau

Image : GEORGE Alain F., “The Illustrations of the Maqâmât and the Shadow Play”, Muqarnas, Vol. 28, 2011, p.5 (© Amabilité du Musée)

Marionnette de théâtre d’ombres, Homme portant un plateau, Egypte, XIVème – XVIIIème siècle, Cuir et tissus colorés découpés, ca. 84 x 25 cm., Offenbach am Main (Offenbach-sur-le-Main, Allemagne), Ledermuseum (Musée Allemand du Cuir) – pas de numéro d’inventaire connu.

Le théâtre d’ombres est considéré comme appartenant à la catégorie des « arts populaires » et à ce titre il n’est que rarement étudié. Dans le contexte des arts islamiques, les vestiges sont rares, les matériaux étant périssables, de nombreux corpus de marionnettes ont disparu. Continuer la lecture de « Marionnette de théâtre d’ombres, Homme portant un plateau »