L’impact des guerres sur le patrimoine national : l’exemple du MS Iran, Mashhad, IRSL 4316

MS. Iran, Masshad, IRSL 4316, ff. NR, 2250 fol., 466/1073-74, 260X200mm
©Image reproduite dans : LINGS Martin, 2005, p. 57, no.15.

En 1976, l’historien iranien Aḥmad Gulchīn-Ma‘ānī (1918-2000) publie un article concernant la découverte d’un manuscrit coranique richement enluminé. Il le définit comme « un merveilleux chef d’œuvre du Vème siècle de l’hégire ». Il s’agit du Coran de ‘Uthmān ibn al-Ḥusayn ibn Abī Sahl al-Warrāq al-Ghaznavī, connu sous le nom d’Abū ‘Umar. Ce Coran est actuellement conservé à la bibliothèque du sanctuaire d’Imām Rizā, situé à Mashhad en Iran, sous le numéro 4316. Il a été exécuté dans la région du Khorasan entre 462 et 466/1070-1073-4 et se compose de trente juz’ ou volumes, chacun contenant environ soixante-quinze folios, sur un total estimé à 2 250 folios. De format rectangulaire vertical, il mesure environ 260 × 200 mm. Il est écrit en « Nouveau style », à l’encre noire sur papier, et contient cinq lignes de texte par folio. La reliure est en cuir brun avec un rabat. Elle est estampée d’une mandorle entre la reliure, les nerfs et la bordure. Le numéro de chaque volume est estampé en écriture angulaire. Chaque juz’ porte un colophon au nom de ‘Uthmān ibn al-Ḥusayn al-Warrāq, à l’exception du vingt-troisième qui a été copié par Muḥammad ibn ‘Uthmān ibn al-Ḥusayn al-Warraq. 

Continuer la lecture de « L’impact des guerres sur le patrimoine national : l’exemple du MS Iran, Mashhad, IRSL 4316 »