Séminaire – Anthropologie politique de la mémoire. Usages postcoloniaux du colonial : regards croisés entre Inde et Afrique

Séance du 15 novembre 2019, de 10h à 13h
Campus Condorcet, salle 0.018, bâtiment Recherche Sud, Cours des Humanités, 93300 Aubervilliers

 Florence Bernault (Science Po, CERI),
Fétiche ou Pharmakon ? Histoire du médicament au Gabon

 Maxime de Formanoir (Université Libre de Bruxelles, LAMC),
Un art « disparu » ? Écrire l’histoire de l’art de l’Afrique équatoriale atlantique

En savoir plus sur le programme du séminaire ici

Poignard (khandjar) à manche en tête de cheval

Poignard (khandjar) à manche en tête de cheval
Inde moghole, XVIIe siècle
Manche en jade, rubis, émeraudes, et or – lame en acier damassé et damasquiné d’or
Hauteur : 50,5 cm – Largeur : 9,1 cm
Paris, musée du Louvre, département des Arts de l’Islam, n°inv. R 890

© Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Hughes Dubois

Entre 1526 et 1858, les Moghols règnent sur le sous-continent indien. Originaires d’Asie centrale, les  artisans moghols allient les motifs iraniens à un goût prononcé pour la nature et le monde vivant. L’Inde moghole est particulièrement réputée pour la production d’objets en pierres dures incrustés de gemmes.

Continuer la lecture de « Poignard (khandjar) à manche en tête de cheval »