[Médiation scolaire] L’IMA et le mahJ lancent la mallette numérique « Culture(s) en partage »

Le 9 juin 2021, l’Institut du monde arabe (IMA) et le musée d’art et d’histoire du Judaïsme (mahJ) lancent un outil pédagogique innovant : la mallette numérique « Culture(s) en partage ». Elle couronne quinze années d’un partenariat liant les deux institutions à travers un objectif commun : jeter des ponts entre les cultures juives et musulmanes pour lutter contre les préjugés. Fondée sur une approche laïque et sensible par les œuvres d’art, la mallette est gratuite, et utilisable en autonomie par les enseignants dans les établissements scolaires.

Continuer la lecture de « [Médiation scolaire] L’IMA et le mahJ lancent la mallette numérique « Culture(s) en partage » »

Appel à participation : Les Rendez-vous de l’Histoire, Institut du Monde Arabe, 2020

Les Rendez-vous de l’Histoire de l’IMA sont maintenant déclinés en trois “chapitres” : trois dimanches entièrement dédiés à l’Histoire du monde arabe. Chacun se déroulera dans le cadre des Arabofolies, le festival trimestriel de l’Institut du monde arabe.

Continuer la lecture de « Appel à participation : Les Rendez-vous de l’Histoire, Institut du Monde Arabe, 2020 »

Cités millénaires : un voyage virtuel d’une réalité destructrice


© Auriane Beurdeley 

« On dormait pour ainsi dire au milieu des ruines, la tête dans les étoiles et les rêves anciens, bercés par les conversations de Baalshamin, dieu du soleil et de la rosée, avec Ishtar la déesse au lion. »

Mathias Enard à propos de la destruction de Palmyre en 2015.

Avec Cités Millénaires, l’Institut du Monde Arabe cherche à ce que les visiteurs prennent conscience des enjeux immédiats de la conservation du patrimoine architectural dans les pays arabes. À travers cette exposition numérique, en partenariat avec Iconem, l’IMA s’interroge sur la problématique de la destruction du patrimoine arabe de ces dernières années notamment due aux guerres. Entre reconstitutions 3D, interviews des témoins directs de ces ravages, et vieilles photographies, l’exposition évolue à travers les villes de Mossoul, Alep, Palmyre et Leptis Magna. L’exposition reprend ainsi les mêmes idées déjà évoquées au Grand Palais en 2016 lors de l’exposition Sites éternels.

Continuer la lecture de « Cités millénaires : un voyage virtuel d’une réalité destructrice »