La couronne des rois (Tāj al-salāṭīn)

La couronne des rois (Tāj al-salāṭīn), Penang, 31 Juillet 1824 (4 Zulhijah 1239), par le copiste Muhammad Umar bin Syaikh Farid
Manuscrit, papier anglais, 191 feuillets. 
240 x 180 mm
Londres, British Library, Département d’Asie du Sud-Est, Or. 13295

© British Library

Le texte du Tāj al-salāṭīn est ce qu’on appelle un « miroir des princes ». Il était principalement utilisé par les souverains pour s’informer sur les obligations et devoirs. Ce texte précis fut écrit par Bukhari al-Johori en 1603 dans la région d’Aceh, soit la pointe nord de l’île indonésienne de Sumatra. Cependant, ce manuscrit, qui reprend le texte du XVIIe siècle, a été produit bien plus tard, au milieu du XIXe siècle à Penang. Cette région, située sur la côte ouest de la péninsule malaisienne, présente un intérêt particulier, puisque de par son emplacement, elle a été le centre d’une communauté cosmopolite.

Continuer la lecture de « La couronne des rois (Tāj al-salāṭīn) »

Séminaire «Monuments et documents de l’Afrique ancienne : recherches en cours en histoire, histoire de l’art et archéologie» – INHA

En partenariat avec le laboratoire Orient & Méditerranée et l’Institut des mondes africains

Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari
Institut national d’histoire de l’art
6, rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne
75002 Paris

8 JANVIER 2020 – 9H30 > 12H30
 » L’art du livre enluminé au Maghreb à l’époque moderne : un état des lieux »
Hiba Abid (EPHE)

5 FÉVRIER 2020 – 9H30 > 12H30
 » Café et caféiers entre Éthiopie, Yémen et Égypte, une histoire encore fragmentaire à revisiter « 
Michel Tuchscherer (Irémam, Aix-Marseille université)

4 MARS 2020 – 9H30 > 12H30
Séminaire en lien avec l’ANR EthioChrisProcess et les travaux sur
la base de données des archives manuscrites éthiopiennes ; travaux sur les pratiques funéraires à Lalibela.

Plus d’infos ici