La couronne des rois (Tāj al-salāṭīn)

La couronne des rois (Tāj al-salāṭīn), Penang, 31 Juillet 1824 (4 Zulhijah 1239), par le copiste Muhammad Umar bin Syaikh Farid
Manuscrit, papier anglais, 191 feuillets. 
240 x 180 mm
Londres, British Library, Département d’Asie du Sud-Est, Or. 13295

© British Library

Le texte du Tāj al-salāṭīn est ce qu’on appelle un « miroir des princes ». Il était principalement utilisé par les souverains pour s’informer sur les obligations et devoirs. Ce texte précis fut écrit par Bukhari al-Johori en 1603 dans la région d’Aceh, soit la pointe nord de l’île indonésienne de Sumatra. Cependant, ce manuscrit, qui reprend le texte du XVIIe siècle, a été produit bien plus tard, au milieu du XIXe siècle à Penang. Cette région, située sur la côte ouest de la péninsule malaisienne, présente un intérêt particulier, puisque de par son emplacement, elle a été le centre d’une communauté cosmopolite.

Continuer la lecture de « La couronne des rois (Tāj al-salāṭīn) »

Krishna soutenant le mont Govardhan pour protéger les villageois de Braj – Page d’un Harivamsa

Krishna soutenant le mont Govardhan pour protéger les villageois de Braj, Page d’un Harivamsa,
Fin du XVIème siècle, Lahore, Pakistan,
Encre, or et pigments opaques sur papier,
Metropolitan Museum de New York, 
28.63.1

© Purchase, Edward C. Moore Jr. Gift, 1928

Pour les Moghols, qui règnent sur l’Inde entre 1526 et 1858, la possession d’une bibliothèque est un élément de prestige. En 1526, lorsque Babur parvient au pouvoir, il conserve précieusement les manuscrits de ses ancêtres.
En 1540, Humayun, son fils, part en exil en Iran à l’époque où le souverain safavide Shah Tahmasp ferme son atelier royal de peintures. Quinze ans plus tard, il revient en Inde avec les peintres iraniens Mir Said Ali et Abd al-Sahmad, à l’origine du premier noyau de l’atelier moghol.

Continuer la lecture de « Krishna soutenant le mont Govardhan pour protéger les villageois de Braj – Page d’un Harivamsa »

Fath Ali Shah en audience

Fath Ali Shah en audience,
Page d’un Shahinshahnameh de Saba,
1ère moitié du XIXème siècle, Iran, Téhéran,
Encre, pigments et or sur papier
MAO 798, Musée du Louvre
© Musée du Louvre, dist. RMN / Raphaël Chipault

Les Qadjars ont régné sur l’Iran de 1786 à 1925. Si la dynastie est parvenue à maintenir sa domination face aux attaques ottomanes et russes, l’intervention croissante des puissances occidentales sur leur territoire a affaibli leur pouvoir. 

Continuer la lecture de « Fath Ali Shah en audience »

Université d’été : Islamicate Digital Humanities for Scholars in Manuscript studies, Univ. de Hambourg, 14-18 août 2019)

This summer course is for graduate (MA and PhD) students and researchers who work with manuscript materials in Arabic script and want to learn how to apply digital technology in their research.

Continuer la lecture de « Université d’été : Islamicate Digital Humanities for Scholars in Manuscript studies, Univ. de Hambourg, 14-18 août 2019) »

Université d’été : Islamicate digital humanities for scholars in manuscripts studies

L’université de Hambourg organise en août 2019 une université d’été autour de l’usage des humanités numériques dans l’étude de manuscrit.

 

Summer School at the University of Hamburg – 14 August 2019

Continuer la lecture de « Université d’été : Islamicate digital humanities for scholars in manuscripts studies »

Université d’été : LUCIS Summer School, Philology & Manuscripts from the Muslim World

La LUCIS Summer School est destinée aux étudiants diplômés et aux chercheurs qui s’intéressent aux documents manuscrits, au montage et à la tradition du montage dans le monde musulman. Il propose des cours théoriques ainsi que des exercices pratiques avec des échantillons des collections mondialement célèbres de la bibliothèque de l’Université de Leiden. Continuer la lecture de « Université d’été : LUCIS Summer School, Philology & Manuscripts from the Muslim World »

Recrutement : Contrat doctoral, Bibliotheca Arabica – Towards a New History of Arabic Literature

L’Académie des sciences et des sciences humaines de Leipzig propose un contrat doctoral pour le projet de recherche Bibliotheca Arabica – Bibliotheca Arabica – Towards a New History of Arabic Literature, à partir de janvier 2020.

Continuer la lecture de « Recrutement : Contrat doctoral, Bibliotheca Arabica – Towards a New History of Arabic Literature »

Chirin contemplant le portrait de Khosrow


Chirin contemplant le portrait de Khosrow, observé par Sapur, Peinture issue d’un manuscrit contenant une copie du Khamsa de Nizami,
1442, Hérat, Afghanistan,
Encre et pigments opaques sur papier,
Londres, British Library, Ad. 25900, folio 41r

© domaine public

Entre 1165 et 1203, le poète Nizami compose le Khamsa, un ensemble de cinq poèmes en vers. La première œuvre du recueil, le Makhzan al-asrar (Le Trésor de Mystères), est un traité mystique livrant une série de leçons morales. Il est suivi par les poèmes Khosrow va Chirin (Khosrow et Chirin), Layla va Majnun (Layla et Majnun) et le Haft Paykar (Sept portraits). Tous trois relatent des histoires d’amour tumultueuses. Finalement, l’Iskandar-nameh (Le Livre d’Iskandar) vient clôturer le recueil. Il s’agit d’un récit retraçant la vie, en grande partie romancée et imaginaire, du conquérant Alexandre le Grand.

Continuer la lecture de « Chirin contemplant le portrait de Khosrow »

Paysage issu d’une Anthologie poétique copiée par Bihbihan

© Getty Image

Paysage issu d’une Anthologie poétique copiée par Bihbihan, Chiraz, Iran, 1398, Encre et pigments sur papier, Hauteur : 17,3 cm – Largeur : 12,8 cm, Istanbul (Turquie), Musée des Arts Turcs et Islamiques, T.1950, folio 26r.

Si la peinture persane regorge de représentations du monde naturel, végétal et animalier, pourtant le paysage indépendant reste rare. Toutefois, autour de 1400,une nouvelle esthétique semble se développer au sein de la peinture de manuscrit. Continuer la lecture de « Paysage issu d’une Anthologie poétique copiée par Bihbihan »