Compte-rendu de Finbarr Barry Flood, Gülru Necipoğlu (éds.), A Companion to Islamic Art and Architecture, John Wiley & Sons Inc. , 2017

Détail de la couverture du tome I

A companion to Islamic Art and Architecture a été publié en 2017 sous la direction de Finbarr Barry Flood, professeur à l’Institut des Beaux-Arts et au département d’Histoire de l’Art de l’Université de New-York, et Gülru Necipoğlu, professeur d’Art Islamique au département d’Histoire de l’Art de l’université d’Harvard. Cet ouvrage se veut d’un genre nouveau : il est constitué de deux importants volumes, chacun divisés en quatre grandes parties, ouvertes par une courte introduction et réunissant plusieurs articles, en nombres et quantités variables, pour la plupart illustrés. Une liste des illustrations, des cartes, ainsi que des contributeurs est fournie en début d’ouvrage. Ce morcellement clair est indispensable au sein d’un ouvrage de cette dimension, et suit une chronologie assez précise, notamment à travers l’utilisation de nouvelles bornes temporelles, précédemment définies par G. Necipoğlu et nommées time-zones, qui n’excèdent pas plus de deux siècles et demi, intègrent les périodes modernes et contemporaines, et de ce fait contrent l’idée d’une chronologie monolithique de l’art islamique. Ce nouveau découpage se veut tout de même classique, en gardant les jalons historiques retenus par l’historiographie (avènement de la dynastie abbasside, prise de Bagdad par les Turcs Seldjoukides, puis par les Mongols, morcellement de l’empire de Tamerlan…), mais aide, par sa précision, à une meilleure compréhension, pour un public qui se doit tout de même d’être averti. Les cinquante contributions sont autant d’accès différents à des sujets très vastes, menés par d’importantes figures du paysage scientifique actuel : de l’art du livre à celui de la céramique, en passant par l’architecture et l’urbanisme, ou encore la muséologie, et des thèmes aussi variés qu’histoire des religions et pratiques de la magie. Chaque article est accompagné d’une bibliographie souvent précise et riche, quoique parfois inégale au sein de textes comparatifs. Un nouveau spectre de possibilités est offert, les différents thèmes étant traités au sein d’aires géographiques et d’ères temporelles revisitées, ne négligeant plus les périodes et zones « secondaires » de la civilisation islamique telles que la période contemporaine, ou l’Asie du Sud-Est par exemple. Les auteurs ayant offert leur contribution s’intéressent aux ruptures et échanges culturels inter-dynastiques, reléguant de ce fait l’aspect « médiévalisé » des arts de l’Islam. Le traitement de l’art islamique des périodes moderne et contemporaine n’est pas négligé, et ce nouveau canon, plus ouvert, permet une nouvelle compréhension de la nature de la contemporanéité des arts de l’Islam. L’ouvrage vise à fournir de nouveaux modes de compréhension et d’analyse, à la suite d’études récentes menant les chercheurs à s’interroger sur la place et la crédibilité des grandes idées sur lesquelles s’est construite l’historiographie de la discipline.

Continuer la lecture de « Compte-rendu de Finbarr Barry Flood, Gülru Necipoğlu (éds.), A Companion to Islamic Art and Architecture, John Wiley & Sons Inc. , 2017 »