La chemise talismanique de la Khalili Collection

Chemise talismanique (libâs al-taqwâ), Asie centrale, Transoxiane ou Khwarezm, Fin du XVIIe– XVIIIe siècle ; Coton imprimé et peint ; H: 177 cm, L max : 122 cm, Tour de taille : 33 cm ; N. D. Khalili collection, inv. No. TXT 230.
© Khalili collection

Les tuniques talismaniques sont des objets produits en nombre dans la totalité du monde islamique : elles sont un support de choix à la protection contre les maladies, les accouchements difficiles et les morts subites dues au combat.

Continuer la lecture de « La chemise talismanique de la Khalili Collection »

Le médaillon ilkhanide de la David Collection, Copenhague

Médaillon, Irak ou ouest de l’Iran, 1re moitié du XIV
Tapisserie. Soie, coton, fils d’or
Diamètre : 69 cm
Copenhague, The David Collection, inv. 30/1995
© David Collection

Le médaillon de la David Collection est un document précieux pour l’étude des textiles islamiques médiévaux, rarement conservés. La pièce est une tapisserie de forme circulaire alliant fils de soie, coton et fils d’or. Elle présente un décor constitué de deux frises concentriques encerclant un médaillon central. Celui-ci est orné d’un personnage assis en tailleur – un prince – sur un trône surmonté d’un parasol. Il forme l’axe de symétrie du reste de la composition. Deux personnages se situent en effet de part et d’autre du prince et se tournent vers lui : l’un présente des traits mongols – visage rond, sourcils arqués, yeux en amande – tandis que l’autre est de type arabe ou persan – moustache et barbe, turban.. Richement vêtus, ils sont probablement des figures de haut rang. Le reste du médaillon est orné de motifs végétaux et animaliers comprenant des poissons, des oiseaux et une tortue. Les frises sont quant à elle constituées d’animaux courants sur un fond végétal, parfois séparés par des médaillons circulaires ornés de musiciens.  

Continuer la lecture de « Le médaillon ilkhanide de la David Collection, Copenhague »

Bniqa

Bonnet de sortie de bain, Bniqa, Alger, lin et soie, XVIIIe siècle, inv. 74.1962.0.786, Paris, Musée du Quai Branly – Jacques Chirac

Utilisé traditionnellement dans les hammams par les femmes d’Alger, la bniqa est un bonnet brodé de soie et quelquefois de fils d’or. Il est utilisé après le bain pour sécher les cheveux. Aujourd’hui encore, il fait partie du trousseau de mariée des femmes d’Alger, de Constantine ou d’Oran. 

Continuer la lecture de « Bniqa »